Les 3 (+3) facteurs clés des équipes qui gagnent!

Oui, ce ne sont que des statistiques! MAIS...

Préparer son équipe aux matchs de basketball, construire les meilleures tactiques, prendre les bonnes décisions pendant un match… les entraîneurs doivent connaître les indicateurs et les facteurs clés qui permettent de performer, de gagner les matchs ! Surtout lors de matchs serrés où la moindre petite différence va faire basculer le résultat final entre les deux équipes.

L’objectif principal de cet article est d’identifier les 3 (+3) facteurs clés qui distinguent les équipes qui gagnent, des équipes qui perdent: les 3 les plus significatifs en attaque (+ les 3 les plus significatifs en défense).

1° Facteur: % de réussite à 3pts

Le 1er facteur de performance des équipes qui gagnent leur matchs est le % de réussite à 3pts. Et je ne dit pas ça par rapport à Stephen CURRY…

Mais lors des différentes études statistiques que je vous partage, il s’est avéré que les équipes qui gagnaient leur matchs prenaient moins de tirs à 3pts que les équipes perdantes (en moyenne: 20 tirs à 3pts pour les équipes gagnantes contre 27 pour les équipes perdantes), mais avaient un pourcentage de réussite dans les tirs longues distances significativement plus élevé (en moyenne: 40% de réussite à 3pts pour les équipes gagnantes contre 29% pour les équipes perdantes).

On peut donc considérer qu’une équipe qui marque 8 paniers à 3pts (ou plus) dans un match, augmente fortement ses chances de gagner à la fin 😉

2° Facteur: le rebond défensif

Le 2ème facteur des équipes qui gagnent leur matchs est le contrôle du Rebond défensif: une équipe qui va contrôler les joueurs adverses pour éviter qu’ils rentrent dans leur zone restrictive laisseront ainsi moins de secondes chances à l’équipe adverse et donc limiteront le nombre de paniers encaissés…

Pour les équipes gagnantes, en moyenne c’est 27 rebonds défensifs de récupérés contre 22 en moyenne pour les équipes qui perdent leur matchs.

Même si 5 rebonds défensifs ce n’est pas un écart énorme, en terme de points marqués et laissés à l’adversaire c’est autre chose… Au minimum, 10points laissés à l’adversaire, à la fin du match ça compte beaucoup!!!

3° Facteur: % de réussite aux LF

Le 3ème facteur clé qui est le plus important et le plus significatif de tous les facteurs offensifs… Et encore plus quand il s’agit de matchs très très serrés… c’est la réussite aux lancers-francs!!!

Concrètement entre une équipe qui perd et une équipe qui gagne, la différence du nombre de LF n’est pas très élevé et est peu significative (en moyenne 22 LF pour les équipes qui gagnent contre 20 LF pour les équipes qui perdent).

Non, ici ce qui va vraiment être déterminant c’est la réussite aux LF! Alors qu’est-ce qui distingue une équipe qui gagne d’une équipe qui perd? Et bien en moyenne ce sera 76% de taux de réussite aux LF pour les gagnants contre 64% pour les perdants!!!

Et quand on est sur des fins de matchs ultra serrées, et où chaque point compte… 4pts de différence au panneau d’affichage quand il ne reste que 24sec à jouer… (Je m’arrête là car certains d’entre vous vont faire un syncope 😉 )

Mais vous voyez très bien de quoi je parle, soit pour l’avoir vécu en tant que joueur, soit en tant que coach, soit en tant que spectateur! Une fin de match qui fait exploser toute une salle à vous hérisser les poils des bras… ou alors à vous éteindre complètement dans le cas où vous vous êtes retrouvé du côté des perdants… L’ascenseur émotionnel!!!

En bonus, je vous mets un 4ème indicateur offensif clé… Le % de réussite à 2pts!

Vous vous en doutiez forcément puisque c’est le type de tirs qui est le plus fréquent dans un match de basketball, et surtout parceque pour gagner un match et bien il faut tout simplement marquer 1pt de plus que l’adversaire à la fin du chronomètre…

C’est un facteur qui est important, forcément, mais qui est plus équilibré entre les équipes qui gagnent et celles qui perdent (le nombre de tirs pris à 2pts est en moyenne identique: 36 tentatives pour les gagnants comme pour les perdants, mais le % de réussite à 2pts est de 52% en moyenne pour les équipes qui gagnent contre 46% en moyenne pour les équipes qui perdent…)

Il en ressort donc, à mon sens, l’élément clé le plus important dans la performance au basketball: l’adresse!!!

1- Csátaljay, Gábor & O’Donoghue, Peter & Hughes, Mike & Dancs, Henriette. (2009). Performance indicators that distinguish winning and losing teams in basketball. International Journal of Performance Analysis in Sport. 9. 60-66. 10.1080/24748668.2009.11868464.

2- Ruano, Miguel & Lorenzo Calvo, Alberto & Sampaio, Jaime & Ibáñez, Sergio & Ortega, Enrique. (2008). Game-related statistics that discriminated winning and losing teams from the Spanish Men’s Professional Basketball Teams. Collegium antropologicum. 32. 451-6. 

1° Facteur: Défense ZONE 1/2 TERRAIN

Les équipes qui gagnent l’utilise beaucoup moins que la défense Homme à Homme (ou individuelle). Seulement 3%, contre 20% pour les équipes qui perdent… Mais la défense de Zone n’en reste pas moins efficace!

Les équipes qui gagnent ont un taux d’efficacité qui monte à 68% avec ce type de défense contre 50% pour les équipes qui perdent quand elles appliquent ce type de défense.

Pour la défense de zone tout terrain… elle est encore moins utilisée et avec un taux d’efficacité de 40% seulement (chez les 2 types d’équipe).

2° Facteur: Hàh Pression TT terrain

Utilisée à près de 9% par l’ensembe des équipes qui gagnent contre 6% pour les équipes qui perdent, la défense Homme à Homme en Tout Terrain possède un  taux d’efficacité qui monte à 55% (chez les gagnants) et 51% (chez les perdants). Une stratégie payante donc, mais qui demande beaucoup d’intensité et qui est très énergivore.

C’est pourquoi il est nécessaire de préparer ses joueurs/joueuses aux efforts intenses comme je l’indique dans ma série d’articles sur la préparation physique:

3° Facteur: hàh zone arrière

Utilisée à près de 75% par les équipes qui gagnent contre 70% pour les équipes qui perdent, la défense Homme à Homme dans la zone des 6,25m (zone des 3pts) montre un  taux d’efficacité de 54% (chez les gagnants) et 49% (chez les perdants).

C’est très clairement la stratégie la plus utilisée par les équipes professionnelles et les équipes au plus Haut-Niveau car certaines adaptations permettent de contrer efficacement les assaults offensifs (nottament avec les aides et les switchs défensifs).

En bonus, je vous donne 3 indicateurs supplémentaires qui permettent de distinguer les équipes qui gagnent, des équipes qui perdent…

  • Les équipes qui gagnent arrive à passer le ballon sous le panier (au secteur intérieur). Cela permet de faire chuter de manière importante l’efficacité défensive de l’équipe adverse.
  • Les équipes qui gagnent doivent réussir leurs phases défensive à 52% en moyenne: c’est à dire qu’elles doivent gagner leurs duels défensif en empêchant l’équipe adverse de scorer ET sans être sanctionnée par une faute d’équipe (provoquer une perte de balle, une mauvaise passe, intercepter, récupérer le rebond défensif… etc).
  • Les équipes qui gagnent utilisent à 60% les aides défensives (attention à ne pas confondre avec le switch défensif qui lui est très peu utilisé par les 2 types d’équipe [8%], mais qui à une efficacité de 63% quand le switch défensif est réalisé entre des joueurs de même poste. Sinon l’efficacité est bien moindre puisqu’on descend à 40% lorsque les joueurs sont en situation de mismatch [joueur extérieur qui se retrouve à défendre sur un joueur intérieur, ou inversement…]).

Oui, ce ne sont que des statistiques...

… mais de bons indicateurs de la performance pour vos équipes 😉

Et après il ne reste plus qu’une chose à faire… laisser parler le terrain! De mon côté je préfère mettre un maximum de pourcentage de mon côté plutôt que donner ne serait-ce que 1% à l’adversaire 😉

Programme de 6 semaines
d'entraînement offert

Vous êtes libre de recevoir gratuitement mon programme de 6 semaines d’entraînement pour le développement de la puissance et de l’explosivité. Vous y retrouverez: 

  • • Le programme au format PDF afin de l’avoir toujours sur soi
  • • Un support d’accompagnement “Pas à Pas” du programme au format vidéo
  • • Des exercices de développement de la puissance (qualité fondamentale pour le basketball)
  • • Comment organiser une session d’entraînement
  • • 5 étapes obligatoires pour optimiser la performance
  • • Des astuces pour se perfectionner tout en continuant d’exercer votre passion

Je hais les SPAMS autant que vous: en vous inscrivant ici, vous recevrez des articles, vidéos, offres commerciales, podcasts et autres conseils pour vous aider à développer et optimiser votre performance, celle des équipes, des joueurs et des joueuses que vous encadrez et votre coaching, et tout ce qui peut vous y aider directement ou indirectement. Voir mentions légales. Vous pouvez vous désabonner à tout instant.

  • 139
    Partages

Laisser un commentaire