Les 5 piliers de la performance du joueur

Le chemin vers le Haut-Niveau

Les facteurs de développement d’un joueur ou d’une joueuses de basketball sont nombreux!

  • La structure sportive et l’encadrement
  • Dévelopment technique et les connaissances tactiques
  • les entraîneurs et leur pédagogie (ou enseignement)
  • Les qualités physique et la motricité
  • La psychologie (force mentale et gestion des émotions)
  • Environnement de la famille (vie privée)
  • La morphologie du joueur ou de la joueuse
  • Les blessures, la nutrition et la récupération
  • les opportunités de carrière

Mais les piliers de la performance sur lesquels ont peut agir directement sont plus restreint et ce sont ceux que je vais aborder dans cet article. Voici donc ce que je considère comme étant les 5 piliers de la performance d’un joueur de basketball:

  1. le Technique
  2. la Tactique
  3. le Physique
  4. le Mental
  5. la Nutrition

Ces 5 piliers de la performance doivent absolument être “travaillés”, contrôlés et faire l’objet d’un suivi de manière hebdomadaires pour atteindre les sommets!

Technique

Fondamentaux offensifs individuels

Ma collection “quasi-complète” des FOI:

Être porteur de balle, Être non-porteur de balle, Dribbler, Passer, Tirer, Se démarquer, Recevoir la balle, Protéger la balle en dribblant, Protéger la balle sans dribbler, Pivoter, les différents Arrêts, les différents Appuis, les Départs, les Déplacements, la Position de base du tir, le Tir en course, la Tenue de balle, le Tir en suspension, le Tir à partir d’un dribble, les différentes Finitions de tirs en course, les différentes Finitions de tirs à mi-distance, le Premier pas, Prise de position au poste (position référentielle), le Pivot inverse, les Feintes de départ, les Feintes de tir, Attraper-Tirer (Catch and Shoot), Pénétration en dribblant (Drive), les Mouvements offensifs au poste bas, les Mouvements offensifs à mi-distance… et j’ai dû en oublier beaucoup d’autres

Fondamentaux défensfis individuels

Ma collection “quasi-complète” des FDI:

Les mouvements défensifs de base comme la Posture équilibrée, les Appuis, les Glissements défensifs, les Déplacements latéraux ou Slides défensifs, les Changements de direction, la Transition de déplacement latéral au sprint, le Close-out (Sauter ou Voler à la balle), Lire l’attaque, Être sur la ligne d’aide défensives, Communiquer, Anticiper, Défense sur porteur de balle, Défense sur non-porteur de balle, Défense en poste bas, Défense en poste haut, Bloquer le rebond d’un rebondeur attaquant, Sauts et réception de la balle, Prise à deux, Pressing défensif et bien d’autres qui viendront compléter la collection…

Tactique

Tactique individuelle OFFENSIVE

Dans le 1c1, le 2c2, le 3c3, le 4c4, le 5c5. Mais aussi dans toutes les formes de surnombre offensif (2c1, 3c2, 4c3, 5c4) et dans toutes les formes d’infériorité offensive (1c2, 2c3, 3c4, 4c5)…

Tactique individuelle défensive

Dans le 1c1, le 2c2, le 3c3, le 4c4, le 5c5. Mais aussi dans toutes les formes de surnombre défensif (1c2, 2c3, 3c4, 4c5) et dans toutes les formes de d’infériorité défensive (2c1, 3c2, 4c3, 5c4)

Fondamentaux offensifs collectifs

Les mouvements de bases offensifs (mouvements en continuité 5 à l’extérieur / 4 à l’extérieur et 1 à l’intérieur), Placement d’écrans, Transition offensive, Attaque contre la défense de zone, Attaque contre le pressing tout terrain, Changement de rythme, Rebond offensif, Recours au tir à 3pts, Flex, Shuffle, Horns, Triangle, Princeton, Coupe UCLA, Zipper, Hammer, 3 à l’extérieur / 2 à l’intérieur, Ecrans porteur Pistol, Ecrans non-porteur Ascenseur, Pick and roll contre une zone… et bien d’autres tactiques offensives fondamentales.

Fondamentaux défensifs collectifs

Défense Homme à Homme, Distance par rapport à l’adversaire porteur de balle, Distance par rapport à l’adversaire non-porteur de balle, Défendre à une distance d’une passe, Position en triangle plat, Contestation ou ouverture, Ajustement de position à chaque passe, Soutien défensif dans l’axe panier-panier, Soutien défensif d’un autre défenseur, Rotations défensives, Communication en défense, Défense de la transition, Défense Homme à Homme Tout terrain, Défendre contre les écrans sur non-porteur de balle: vérouiller et poursuivre – derrière – à travers – par permutation, Défendre contre les écrans sur porteur de balle: derrière – devant – à travers – par permutation – à deux – Push – Weak, Défendre contre les cascades d’écrans (stagger), Défendre le Pick and roll central, défendre le Pick and roll latéral, Soutien défensif au poste bas, Soutien défensif contre les passes intérieurs, Défendre en zone tout terrain avec trapes 2-2-1, Défendre en zone avec trapes demi terrain, Défendre en zone match-up 1-2-2 / 1-1-3 / 1-3-1, Défendre contre les coupes en turn out, Défendre contre les drive dans l’axe, Adapter sa défense face à l’adversaire, Défendre le main à main, Techniques pour enlever le ballon des mains du meneur, Défense en boite (Box et 1), Utilisation stratégique des fautes… et bien d’autres éléments fondamentaux qui vont permettre d’organiser la stratégie défensive de l’équipe.

physique

Les contraintes physique du basketball

Je vous invite ici à consulter mes 2 précédents articles concernant la partie “préparation physique” pour bien comprendre les fondamentaux nécessaires à l’atteinte du Haut-Niveau:

Prendre en compte la Croissance

Et surtout la Maturation

J’en ai déjà parlé dans mon article référence (Top 3 des articles les plus consultés sur PRO Performance) sur les qualités physiques à travailler selon l’âge (consulter l’article), mais il y a vraiment un livre indispensable à se procurer si ce n’est pas déjà fait et qui est vraiment LA référence dans le domaine de l’entraînement physique chez les jeunes: “La Préparation Physique du Jeune Sportif” de Sébastien RATEL!

Vous trouverez ci dessous une de ses conférences qui permet de voir en partie l’excellent travail que l’on retrouve en version beaucoup plus poussée dans le livre.

Conférence que je vous conseille très fortement de regarder pour connaitre le fonctionnement physique et physiologique des enfants, ce qui permet d’anticiper et d’adapter nos interventions futures dans le cadre des entraînement de basketball.

Mental

Gestion des émotions

Gestion de la Frustration

Perte de confiance

  • Gérer les émotions pour rester concentré sur ce qui doit être fait (mise en place et bonne éxécution des systèmes de jeu, mouvements offensifs qui vont permettre de créer des décalages dans la défense adverse et donc nous créer une opportunité de scorer) ou sur le fait de lire la défense de son adversaire direct (connaitre la faiblesse de son adversaire direct, jouer sur ce point faible, gagner son 1c1, être efficace dans le jeu direct), toujours pour se créer une opportunité de scorer.

Les 2 “troubles de la concentration majeures” à mon sens:

 

INTERNE (propre au joueur):

  • Sur le plan offensif: qui rate son panier (ou qui reste sur une série d’échec) et qui entraîne de la frustration + perte de confiance dans son efficacité.

  • Sur le plan défensif: qui s’oublie en défense, qui n’arrive pas à tenir son duel, qui oubli de venir en aide défensive ou de faire une rotation défensive: ce qui entraîne de la frustration mais aussi une perte de confiance dans le fait que l’adversaire est supérieur et arrive à prendre le dessus.

EXTERNE (indépendante du joueur):

  • l’arbitrage: qui peut entraîner de véritables frustrations, de la colère et un sentiment d’injustice (enfait il y a déjà le match officiel, mais il y a également un match dans le match, celui avec l’arbitre). Tout dépend si on sent que l’arbitrage n’est pas en notre faveur.
  • Le fait de que l’équipe adverse “nous rentre dedans”: c’est assez lié au point du dessus. Une équipe “intelligente” va savoir s’adapter au fait que des arbitres vont moins siffler, et vont donc être beaucoup plus physiques et rudes. On rajoute à cela le fait que les joueurs se chambrent entre eux sur le terrain, s’insulte parfois par rapport à certains comportements ou certaines actions… cela fait parti du sport de compétition 😉 Ce qui entraîne encore plus de frustration et d’injustice par rapport à l’arbitrage qui ne contrôle pas forcément le match de manière optimale. Entraînant aussi une sorte de dégoût et le fait d’avoir envie de laisser tomber les bras car “ce n’est pas du basket”… (pas d’application “juste” du code de jeu).
  • Le public quand on est à l’extérieur (beaucoup plus rarement quand on est a domicile): le fait d’être insulté, moqué ou chambré peut entraîner de la frustration supplémentaire, de l’énervement, et de la perte de concentration si les joueurs restent focus sur un spectateur en particulier

Donc le pire des cas c’est, quand on est en déplacement à l’extérieur, avec une grosse pression du public adverse, que l’arbitrage n’est pas en notre faveur et que l’on fait beaucoup d’erreurs à la fois offensivement mais aussi défensivement… (Quid de préparer nos joueurs/joueuses à s’entraîner dans ces conditions de frustrations?)

Nutrition

Le carburant de l'effort

Si l’aspect de préparation mentale est déjà rare dans les niveaux non-professionnels (et parfois même dans les débuts d’un club de Haut-Niveau). L’aspect nutritionnel l’est encore plus! Et pourtant il est clairement un des éléments clés de la performance puisque c’est tout simplement la Nutrition qui va être le carburant de l’effort et être aussi le 1er facteur de récupération des efforts. C’est donc un aspect à ne surtout pas négliger et au contraire sur lequel il faut impérativement s’appuyer.

Accélérer la récupération post-effort

Au basketball: pendant la compétition (ou l’entraînement) il est recommandé de consommer entre 30-60g/h de glucides sous forme liquide ou gel (absorption plus rapide) diluée dans 500 à 1000ml d’eau/h.

Après l’effort il y a 2 macro-nutriments importants qui vont aider à la récupération et au restockage de l’energie:

  • Les glucides: ils vont permettre ainsi de réapprovisionner les réserves de glycogène hépatique et musculaire (1g à 1,2g/hour dans les les 2-3 heures qui suivent la compétition ou l’entraînement).
  • Les protéines: directement après la compétition (ou l’entraînement) il faut consommer 20g de proteines de hautes qualités afin d’accélérer le processus de récupération des tissus musculaires et de collagène (tendons). Puis dans les 24h qui suivent, en consommer de manière régulière toutes les 4h pour augmenter la synthèse des protéines musculaire et ainsi équilibrer le processus de dégradation.

Il est extrêment important de comprendre ici que la Nutrition normale, c’est à dire avec de vrai repas, est OBLIGATOIRE et ne doit en aucun cas être remplacée par des shakers, des poudres ou je ne sais quelles autres supplémentations…

La notion de “compléments alimentaire” doit être utilisée uniquement dans des cas spécifique pour des raisons de simplicité et de transport (pendant la compétition ou l’entraînement et directement après la compétition ou l’entraînement). Et encore la notion de “directement après la compétition” peut être organisée avec de vrais  repas (j’entends que cela est peut être plus difficile à organiser quand on est en déplacement à l’extérieur pour des niveaux non-professionels).

Gestion du poids (MM - MG)

Enfin il est nécessaire d’élaborer un plan nutritionel pour éviter d’avoir des joueurs en surpoids et bien contrôler le taux de masse grasse (MG = tissu adipeux) et le taux de masse maigre (MM = masse musculaire).

Ces 2 éléments sont des facteurs qui dans le Haut-Niveau peut avoir un TRES GROS IMPACT sur la carrière comme vous pourrez le voir ici. La notion de surpoids est une réalité même chez les athlètes de Haut-Niveau, voire même de très Haut-Niveau (et là tout le monde pense à Boris DIAW).

Programme de 6 semaines d'entraînement

Vous êtes libre de recevoir gratuitement mon programme de 6 semaines d’entraînement pour le développement de la puissance et de l’explosivité. Vous y retrouverez: 

  • • Le programme au format PDF afin de l’avoir toujours sur soi
  • • Un support d’accompagnement “Pas à Pas” du programme au format vidéo
  • • Des exercices de développement de la puissance (qualité fondamentale pour le basketball)
  • • Comment organiser une session d’entraînement
  • 5 étapes obligatoires pour optimiser la performance
  • • Des astuces pour se perfectionner tout en continuant d’exercer votre passion

Je hais les SPAMS autant que vous: en vous inscrivant ici, vous recevrez des articles, vidéos, offres commerciales, podcasts et autres conseils pour vous aider à développer et optimiser votre performance, celle des équipes, des joueurs et des joueuses que vous encadrez et votre coaching, et tout ce qui peut vous y aider directement ou indirectement. Voir mentions légales. Vous pouvez vous désabonner à tout instant.

  • 77
    Partages

Laisser un commentaire